7 photos terrifiantes de la dictature en Russie

Partagez cet amalgame avec vos amis gauchistes !

Par Александр, notre correspondant à Moscou.

La plus grande dictature au monde représente une angoisse de tous les instants pour ses habitants sans cesse confrontés à l’ordre et à la sécurité. Les images poignantes que vous allez voir illustrent la tyrannie monoculturelle du tristement célèbre Vladimirovitch Poutine.

1 – Suprématie blanche

russie dictature blanche

Où est Boubakar ?

On se souvient de la célèbre réplique de  l’apôtre cosmopolite Jean-Luc Merluchon : « Je ne peux pas survivre quand il n’y a que des blonds aux yeux bleus, c’est au-delà de mes forces ». Ce grand homme de gauche a le sens du sacrifice : alors qu’il pourrait partager la douceur de vivre des populations bigarrées de Sevran ou Goussainville, il se fait violence chaque jour en se bornant à résider dans le XVème arrondissement de Paris. En période de trouble, souvenons-nous qu’il y a toujours plus malheureux que soi et que tout le monde n’a pas la chance de vivre dans un quartier métissé. C’est le cas d’une majorité de Russes. Que ce soit dans la rue – voir ci-dessus – ou bien dans le métro moscovite ci-dessous, les habitants se risquent chaque jour à fréquenter des transports en commun vides de tout multiculturalisme (et incidemment de papiers par terre) mais pleins d’oppulence, une image horrifiante pour les citoyens occidentaux progressistes que nous sommes.

metro moscou russie

2 – Traitement inhumain des parasites migrants

russie migrants maltraitance

Dans la dictature Poutinienne, les Chances pour la Russie longent les murs et baissent les yeux. Lorsqu’ils choisissent d’exprimer leur  frustration en violant les femmes Russes intolérantes, ils disparaissent mystérieusement. Les sans-papiers sont déportés (!!!) dans leur pays d’origine. Au moindre faux-pas, la liberté du mi-grand est bafouée. Ces futurs Dostoïevski ne méritent-ils donc pas une seconde, puis une troisième, puis une quatrième, puis une cinquième… puis une douxième chance ? Prions pour que la Russie s’inspire de l’humanité en vogue dans notre belle démocratie.

 

3 – Le patriotisme exubérant des musulmans russes

tchetchenes musulmans poutine

Dans les régions du Caucase comme la Tchétchénie où les mahométans sont majoritaires, on aimerait de temps à autres voir apparaître un drapeau Algérien, comme dans les tribunes d’un match Bolivie – Chili joué aux USA. Mais non ! Aucune volonté de se diversifier. Alors que la sunnah interdit toute forme de nationalisme, le musulman qui vit en Russie depuis des millénaires préfère s’exhiber avec un survêtement « bosco » représentant les couleurs locales, ou encore arborer le portrait d’un Kouffar comme sur la photo ci-dessus.

4 – Des moeurs rétrogrades

russie dictature droits des femmes

Nous l’avons vu, la Russie est le cauchemar des minorités. C’est également valable pour les féministes. L’homme viril semble y être au service de la femme à qui il tient systématiquement la porte, à qui il cède sa place dans le bus, et qu’il ne laisse pas payer au restaurant. Cette inégalité frappante aux relents patriarcaux et paternalistes traduit une volonté de l’homme de dominer la femme avec une galanterie de façade tout à fait insoutenable. Enfin, les homosexuels Russes ne sont pas en reste. Ils n’ont même pas le droit pourtant inaliénable de pratiquer la sodomie dans la rue, sont privés de gay pride, et sont concentrés dans les bars gays, ce qui n’est pas sans rappeller les heures les plus sombres de l’histoire. 

5 – Budget de la défense

russie dictature militaire

Il est curieux d’observer à quel point ce pays est militaro-centré. Si les Russes se sentent OTAN menacés par les pays voisins, c’est qu’ils sont réticents à l’idée  de partager avec nous les valeurs de la démoncratie. Par ailleurs, l’entêtement de la Russie à faire la guerre au pays naissant qu’est l’Etat Islamique traduit un manque de diplomatie flagrant envers les braves moudjahidines nostalgiques de l’époque des « compagnons » de Mahomet « salalali ma salade ».

6 – Culte de la personnalité

poutine hollande

Contrairement aux Français qui font preuve de modestie dans le choix de leurs représentants politiques, les Russes s’enorgueillissent de celui qui dirige aujourd’hui leur pays, qu’ils ont exagérément élu à plus de 70%. Non content d’avoir redressé un pays en ruine, Vladimir Poutine se permet de tenir des discours rétrogrades sur les valeurs Chrétiennes intégristes de l’Europe sous des tonnerres d’applaudissements. Par ailleurs, il n’est pas rare que les fidèles les plus zélés  de cette dictature Orwelienne affichent son portrait dans leur salon. Alors que certains fascistes prétendent qu’un héros tire son peuple vers le haut, nous avons l’humilité de penser  que les régimes les plus égalitaires sont ceux qui nivellent tout par le bas, et que n’importe quel pilier du PMU du coin doit pouvoir s’identifier avec son chef d’Etat.

Partagez cet amalgame avec vos amis gauchistes !

Vous aussi, amalgamez :