Enquête sur l’écriture inclusive.

Partagez cet amalgame avec vos amis gauchistes !

Comme nous le rappelle si justement BHL, nous devons l’existence même de la langue française au rabbin Shlomo ben Itzhak HaTzarfati, plus connu sous le nom de Rachi. Voyons comment 5 siècles plus tard, la communauté de lumière reste à la pointe de l’innovation linguistique. 

Mille articles ont été écrits sur l’écriture inclusive, cette idiotie qui aura disparu d’ici 3 semaines et qui ne mérite même pas qu’on rappelle en quoi elle consiste. Ce qui est plus étonnant, c’est que personne n’ait eu l’idée d’aller voir qui se cache derrière le phénomène. N’oubliez pas que rien n’est jamais dû au hasard.

Commençons par une simple recherche Google :

ecriture-inclusive

Nous découvrons en première place le site « ecriture-inclusive.fr ». Une rapide recherche sur le WhoIs nous apprend que le domaine a été enregistré en Août 2016, soit plus d’un an avant que le sujet fasse son apparition dans la sphère publique.

Le projet a donc été travaillé dans l’ombre avant d’être sorti du chapeau par les médias (((mainstream))) en Septembre 2017. En visitant ce fameux site, on apprend que l’écriture inclusive a été inventée par une agence de communication dénommée « Mots-Clés ».

 

Nous nous rendons alors sur le site de cette agence de communication. Cette dernière nous apprend que 75% des français sont favorables à l’écriture inclusive. S’il est une caractéristique dont (((ces gens))) ne manquent pas, c’est de toupet. Passons donc, et jetons un oeil aux mentions légales.

Nous apprenons que le gérant de cette agence n’est autre que Raphaël Haddad, ancien président de l’Union des Etudiants Juifs de France, une excroissance du CRIF qui a amené de nombreuses personnalités de droite à la 17ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris.

En somme, un ami qui vous veut du bien, et ce depuis un léger contentieux lors de la passion du Christ qui dure depuis environ 2000 ans.

Les juifs trouvent systématiquement des relais efficaces parmis les catégories les plus naïves de la population goy. Cette fois, ce sont les féministes, ces pustules purulentes sur la face du combat social, qui se sont fait une joie de relayer cette énième fantaisie anti-française casher. C’est tout ce qu’il y a à savoir au sujet de l’écriture inclusive.

Continuons à faire passer les conséquences avant les causes. Après tout, lorsqu’il parlait d’un « peuple de vipères », Jésus Christ faisait sans doute allusion au surpuissant lobby salade-tomate-oignon.

Maître, la parole est à la défense :

 

 

 

Partagez cet amalgame avec vos amis gauchistes !

Vous aussi, amalgamez :