Le plus grand Français du XXè siècle en 5 preuves irréfutables

plus grand francais du siecle

Partagez cet amalgame avec vos amis gauchistes !

L’amiral Gabriel Auphan écrivait que l’élite est la partie noble de la société. Il s’agit des êtres humains qui ont conscience du poste où la destinée les a placés, d’un service à rendre, d’un exemple à donner, et dont le tri s’opère par l’abnégation, l’épreuve, le sacrifice et l’amour désintéressé de ses semblables.

hollande plus grand français du siecle

Ferme-la !

Notez que cet article ne traitera pas de sales dégénérés gauchistes mais d’une grande âme française, l’homme qui le dernier tenta de redonner à notre pays sa grandeur et son authenticité. Par conséquent, nous lui rendrons un hommage au premier degré, non teinté de l’ironie qui nous permet habituellement de buzzer à peu de frais 😉

5 – L’économie du sang Français lors de la 1ère Guerre mondiale

plus grand francais du siecle verdun

Face à la stratégie de l’offensive à outrance que quelques anti-républicains taquins pourraient qualifier de génocide déguisé de la jeunesse Française catholique lors de la Première Guerre mondiale par des généraux liés à des sociétés de pensée anti-Françaises,  c’est en tant que commandant en chef des armées que notre héros national mit en places des stratégies qui améliorèrent le quotidien des soldats, et qui  furent à la fois victorieuses et économes en vies humaines. Notons que la France vit 33% de sa population, dont une grande partie de sa jeunesse, périr lors de ce conflit.

4 – L’atténuation des souffrances des Français sous l’occupation

France Occupée Rationnement

Il est celui à qui le gouvernement vota les pleins pouvoirs après la défaite de 1940. Il « fît le don de sa personne à la France pour en atténuer les malheurs », et tous les Francais se rallièrent à lui.

L’armistice signée, il ne fut pas de ceux qui fuirent le pays et il prit soin de diriger la France sur place afin d’éviter aux Français un gouvernement Allemand d’occupation. La collaboration avait pour but d’adoucir les conditions imposées par l’occupant Nazi. C’est ainsi qu’il permit que le ravitaillement soit assuré afin d’éviter aux Français de mourir de faim à une époque où les Allemands tenaient les matières premières. En plein pillage de la France par l’occupant, il fit en sorte de soustraire des milliers d’entreprises de la zone Nord à l’emprise allemande. Enfin, il fit son possible pour limiter les déportations de juifs Français.

3 – Un rôle clé dans la Résistance

Il fut de ceux qui initièrent les grands mouvements de résistance tout en jouant un double jeu avec l’occupant : on mesure mal l’ampleur de la tâche. Tandis que certains « résistants » communistes sabotaient les usines d’armement Françaises afin de profiter à l’URSS, la collaboration avec l’Allemagne Nazie était en réalité une politique de couverture qui visait à donner des gages à l’occupant tout en organisant le reprise des combats par le biais de 4 éléments clés :

  • Empêcher les Allemands d’aller en Afrique du Nord
  • Conserver la virtualité de l’alliance Franco-Anglaise
  • Conserver l’amitié Franco-Américaine
  • Reconstruire l’armée d’Afrique confiée au Général Weygand

C’est ainsi que des nombreux accords Franco-Anglais secrets fûrent signés : accord Rougier-Churchill, accord Halifax-Chevalier, accord Eckles-Marshall. Il apporta également son soutien à l’O.R.A, laissa agir les mouvements de résistance et leur fit parvenir des fonds (Paul Dungler, Georges Loustaunau-Lacau, Général Bergeret), ou encore fit transporter l’eau lourde en Angleterre afin que les Allemands ne mettent pas la main dessus.

2 – Le renversement de l’anti-France

anti-france

Une fois devenu chef du gouvernement, cette grande âme Française « éteignit les Lumières ». C’est sans aucun doute l’oeuvre la plus admirable jamais entamée en France au XXème siècle. Même si le projet ne pût être mené à son terme, il s’agissait d’une Contre-Révolution Nationale basée sur l’ordre naturel, la tradition, le bien commun et l’enracinement. En tuant la République des Lumières, il fît renaître la France. L’idéologie mortifère des Droits-de-l’Homme fut remplacée par les Principes de la Communauté, et il fit interdire la Franc-maçonnerie. Dire que tout cela s’est produit dans un passé pas si lointain 

1 – La consécration de la France au coeur immaculé de la vierge Marie

catholique petain france

C’est ce qui s’appelle remettre l’église au milieu du village.

Dans un acte ultime de rupture avec la République des Lumières, et en tant que chef de l’Etat, il consacra solennellement la France au coeur immaculé de la Vierge Marie, ce qui n’avait pas été fait depuis Louis XIII, et remit ainsi en place l’héritage spirituel de la France. Le pape Pie XII voyait en lui l’homme providentiel qui devrait offrir le salut à la France.

Comment ? « On est loin des discours de fiotte sur la laïcité » dites-vous ? Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !

 

Nous voulons bien-sûr parler de…

 

 

Philippe Pétain, Maréchal de France, pourfendeur ultime de gauchistes devant l’Eternel. C’est pourquoi il fût frappé d’indignité nationale. Nul doute que l’Histoire lui rendra les hommages que l’anti-France lui a confisqué. La vérité ne tremble pas devant 70 ans de propagande Républicaine. 

« A la lumière de l’expérience, je corrigerai l’oeuvre entreprise, et je reprendrai contre un capitalisme égoïste et aveugle la lutte que les souverains de France ont engagée et gagnée contre la féodalité. J’entends que notre pays soit débarrassé de la tutelle la plus méprisable : celle de l’argent. »

Antifas en PLS

***
Approfondir :

Partagez cet amalgame avec vos amis gauchistes !

Vous aussi, amalgamez :