Les 5 nominés aux Anti-France Awards 2017

antifrance candidats présidentielle

Partagez cet amalgame avec vos amis gauchistes !

Tous les 5 ans, les Anti-France Awards couronnent l’homme politique le plus apte à vider notre pays de sa sève Française. Chaque édition est plus palpitante que la précédente : à l’image des jeux olympiques, où les athlètes modernes pulvérisent les records de leurs aïeux, les prétendants actuels au titre d’Anti-Français en Chef dépassent sans effort les cimes jadis inatteignables de la haine de soi.  Tiens Ta Droite vous présente les chouchous du public.

5 – Marine Le Pen

Marine Le Pen arrive bonne dernière de ce classement. Malgré des efforts louables pour relayer la ligne identitaire du Front National au second plan, elle peine toujours à convaincre. Bien qu’attachée aux idées hautement anti-françaises que sont la laïcité et les valeurs Républicaines, Marine Le Pen sombre dans le populisme sur la question de l’immigration, dont elle pense qu’elle devrait être réduite. Cet engagement en faveur de la défense de la France l’inscrit directement dans la droite ligne rance et xénophobe du FN sauce Jean-Ma. Bien trop Français pour nous.

4 – François Fillon

François Fillon a passé une vie au service de l’Anti-France. Républicain, grand ami du MEDEF, premier ministre de Sarkozy, lamentations shoatiques… Tout semblait sourire à François dans sa grande entreprise de trahison de la France. Oui, mais… François est “catholique”. Un catholique laïque certes, un catholique conciliaire je vous le concède, mais un catholique quand même. Comme si cela ne suffisait pas, François verrait d’un oeil favorable une entente avec la Russie de Vladimir Poutine. Tenir à ce point à éloigner la géopolitique Française de l’axe du bien lui retire toute chance de figurer dans notre top 3.

3 – Benoît Hamon

Benoît Hamon est le candidat le plus pro-bougnoule de notre panel, ce qui suffit à lui assurer une place de choix sur notre podium. Par ailleurs, son revenu universel correspond au plus bel outil de négrification du peuple Français qui se soit jamais échappé du cerveau malade d’un politocard du système. Seulement, Hamon est insignifiant et il est urgent qu’il retombe dans l’oubli général. Fin.

2 – Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon n’est pas avare en saillies anti-Françaises. Non content d’avoir été sénateur PS, il avoue ne pas supporter d’être entouré de blancs. Il se réclame de la philosophie des Lumières, ce qui d’un point de vue Français correspond plus volontiers à la philosophie des ténèbres. Enfin, son appartenance depuis plus de 30 ans au Grand Orient aurait dû lui assurer une victoire haut la main… si seulement il n’avait pas trouvé le MVP de la saison 2017 sur son chemin.

1 – Emmanuel Macron

Emmanuel Macron incarne réellement la nouveauté : il est le premier candidat libéral-libertaire assumé de l’histoire des Anti-France awards. Il est la créature chimiquement pure du système anti-Français, l’alliance infecte entre l’hyperclasse financière et le gauchisme estudiantin. Toujours prompt à piétiner ce qui reste de Français, il s’est distingué coup sur coup en imputant à la france des crimes contre l’humanité imaginaires, puis en prétendant qu’il n’existait pas de culture Française. Un Macron ça ose tout, c’est même à ça qu’on le reconnaît.

Partagez cet amalgame avec vos amis gauchistes !

Vous aussi, amalgamez :